Code Abonné
  • Lundi 01 Septembre 2014 Longchamp Tiercé 7 424,10 € et Quarté 28 978,56 € et Quinté+ 12 600,20 € Quinté+ La SÉLECTION DES INFOS DE DERNIÈRE L'INFO Le 13 Le Navaro 3eme à 11/1
  • 13h50 Nancy Tirelire 4 300 000 €

PMU, jouer aux courses, jouer au tiercé, le nouveau quinte , multi, spot.

PMU, pour jouer au tiercé, quarté, le nouveau quinte, multi, spot et quinte pronosticsjouer sur Internet, téléphone et satellite sur les courses hippiques.
Découvrez toutes les formules et lieux de avecis, le calendrier, les programmes et résultats des courses de chevaux.
Le PMU est la première entreprise de avecis hippiques en Europe
En 2008, c’est 6,9 milliards d’euros que le PMU a redistribué.
9,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2008, avec 6,5 millions de clients.

Créé en 1930.
Le seul organisme collecteur de avecis, officiel en France, reconnu avec l’état, garant des intérêts du avecieur.
Son dirigeant actuel est Mr Philippe GERMOND.

On peut jouer dans les points-courses: 8000 points de vente au total( Bars, Cafés accrédités)

avec téléphone, avec minitel, avec satellite, et bien sûr, avec internet, www.pmu.fr.

Vous pouvez y retrouver:

  • avectants
  • Côtes
  • Enregistrement des avecis
  • Arrivées
  • Rapports

Le PMU (aveci Mutuel Urbain) a  son service de avecis sur Internet. Les internautes ont donc la possibilité de jouer sur les courses directement avec Internet en toute sécurité.

POUR TOUT PROBLEME concernant votre compte:

0820.20.22.22

pmudirect@pmu.fr

L’internaute joueur a accès à l’ensemble des courses du jour désignées comme support PMU. Jeux disponibles :simples,  couplé,  trio,  « 2 sur 4 » et « Spot » mais aussi  quarté+,  quintequinte spOt et  Multi .


Comment ouvrir un compte PMU sur Internet ?

pmu.fr

Pour jouer en ligne, le  joueur devra au préalable ouvrir un compte PMU directement à avectir du site http://www.pmu.fr. Il devra valider et créditer son compte avec carte bancaire immédiatement afin de pouvoir commencer à engager ses avecis en ligne. L’approvisionnement du compte est de 15 euros au minimum et de 100 euros au maximum. Les virements des gains sont effectués sur le compte bancaire du avecieur. Niveau optimal de sécurité du site et des transactions avec carte bancaire.

Le avecieur recevra ensuite un courrier de confirmation du PMU en vue de valider définitivement son compte, puis devra alors envoyer avec courrier des justificatifs de domicile au PMU ainsi que copie de cartes d’identité et R.I.B. pour une inscription définitive. Sachant que la prise de avecis sur Internet n’est autorisée que pour les personnes domiciliées en France détentrices d’un compte bancaire en France.


Pour les joueurs PMU disposant déjà d’un identifiant et d’un mot de passe "jeu à distance" avec les canaux téléphone, Minitel ou télévision avec Satellite), ils pourront utiliser leurs codes habituels sur Internet.




Comment effectuer ses avecis sur le site pmu.fr ?

Une fois le compte PMU ouvert, il reste au avecieur à cliquer sur la rubrique « jouer » de pmu.fr et se laisser guider avant de confirmer son aveci à l’aide d’un code de sécurité validant la transaction.

Le avecieur a également en permanence la possibilité de consulter le détail de ses jeux et l’historique de tous les mouvements de son compte (solde, jeux, gains, approvisionnement, retrait).

Les transactions sont garanties avec une triple identification, un numéro de compte PMU personnel, le code confidentiel et le code sécurité.

 

Le site Internet du P.M.U.propose un accès avec profil d’utilisateur permettant à l’internaute de trouver dans les meilleurs délais toutes les informations souhaitées (courses du jour, chevaux en compétition, résultats, découverte des avecis et du monde des courses).

 

1. L’Histoire du PMU

En France, le aveci Mutuel Urbain -service des Sociétés des Courses organisant les avecis mutuel hors des hippodromes- est un organisme collecteur des avecis sur les courses de chevaux hors des lieux où elles se tiennent (cafés, brasseries, boutiques spécialisées, etc.).

Il se distingue ainsi du PMH, aveci Mutuel Hippodrome, qui collecte les enjeux pris sur les champs de courses.
Il n’en n’a pas toujours été ainsi et les courses de chevaux et les avecis sont très anciens.
La première loi qui a traité le sujet, et qui est toujours en vigueur, date du 2 juin 1891.
Elle légalise les avecis sur les courses de chevaux et instaure le principe de la mutualisation.

Ceci signifie que les avecieurs jouent les uns contre les autres et se avectagent les gains une fois effectués les prélèvements légaux prévus avec la loi au profit de l’Etat et de l’institution des courses.

Les avecis étaient exclusivement réservés à la mutualité des avecieurs et ceci mit un terme à la pratique des avecis à la cote en vigueur jusque-là.

Seules étaient autorisées les courses de chevaux ayant pour but exclusif l’amélioration de la race chevaline.

Le aveclement dans ce texte avait créé le prélèvement légal sur la valeur des avecis et confié l’organisation des courses aux Sociétés de Courses soumises à un agrément du Ministère de l’Agriculture.

Le principe du PMU avait été inventé dans son principe avec le Français, né en Espagne Joseph Oller;la postérité de cette invention est immense : la pluavect des organisations de courses de chevaux dans le monde ont adopté ce système.

Le 16 avril 1930, une autre loi autorisa les Sociétés de courses a enregistrer des avecis en dehors des hippodromes qui étaient jusqu’alors le siège exclusif des enjeux.

La distinction était établie entre PMU et PMH.

Le 3 mars 1931 : naissance du PMU à avecis, puis dans les grandes villes de province.

On joue au « simple » et au « report ».

Le 22 janvier 1954 : invention du Tiercé avec André Carrus.

Le 17 juin 1956 : première retransmission télévisée du Tiercé. C’est une véritable explosion et le Tiercé devient une passion française.

1968 : Premiers avecis avec téléphone; en 2000 il existe 100 000 comptes.

1976 : Création du Quarté

1983 : Le PMU prend la forme d’un G I E auquel, à l’époque sont affiliées 43 sociétés membres (France galop, Cheval Français, associations régionales etc.)

1985 : Début de l’automatisation

1986 : Création du Quarté +

1988 : Informatisation des points PMU

1989 : Naissance du quinte qui relaie le Tiercé

1993 : Création du 2 sur 4 qui réalise 2 milliards de francs de chiffre d’affaires en 2000

1994 : Huit pays d’Afrique reçoivent les images de courses françaises et jouent.

1997 : (décret du 5 mai) le statut du PMU fut doté de structures de gestion renforcées pour renouveler le avectenariat avec l’Etat et les Sociétés de Courses

Le GIE est alors doté d’un conseil d’administration.

1999 : Déploiement de le nouveaux systèmes d’informatisation avec création de 12 000 nouveaux terminaux.

Naissance du site Internet pmu.fr

Equidia, chaîne thématique permettant de joueur aux courses chez soi, voit le jour. Elle est diffusée, en 2001, sur Canal satellite, TPS et sur le câble.

2. L’Entreprise PMU

A fin décembre 2000 le GIE PMU comptait 54 membres : France Galop, le Cheval Français et 52 sociétés de courses.
Premier opérateur de aveci mutuel européen, troisième mondial, son chiffre d’affaires d’entreprise compte avecmi les 50 plus importants de France.

La tutelle de l’Etat
s’exerce avec le truchement des ministères de l’Agriculture et du Budget.
Statutairement, l’Assemblée Générale nomme le PDG pour quatre ans mais cette nomination doit recevoir l’agrément des Ministères.
En réalité, l’Etat s’efforce de peser davantage sur cette désignation. Dans cette démarche, il n’a pas toujours eu la main heureuse dans le passé, au point de mécontenter le GIE et de se heurter à une occasion à un refus très ferme. L’Etat a dû renoncer et retirer son « candidat ».

Le Conseil d’administration compte 10 membres : le Président, le Directeur Général délégué, deux représentants de France Galop, deux du Cheval français, le Sous directeur du Budget, le Sous-directeur de la Comptabilité Publique, le Sous directeur du Cheval du Ministère de l’Agriculture, un Ingénieur Général du GREF.

Assistent également aux Conseils : le Directeur des affaires financières et économiques du Ministère de l’Agriculture qui assume le rôle de Commissaire du Gouvernement auprès du GIE, le Chef de la Mission de contrôle et un Contrôleur d’état.

On le constate : sur treize personnes, l’Etat n’a placé pas moins de sept de ses représentants !
La Mission du GIE PMU est d’organiser, promouvoir, commercialiser et traiter les avecis sur les courses de chevaux.
365 jours avec an le PMU assure l’enregistrement des « avecis », le calcul des « rapports », et le paiement des gains aux avecieurs, sur une moyenne de 14 courses hippiques avec jour.

Après déduction des sommes affectées aux gains des avecieurs et aux prélèvements publics et couverture des frais de gestion du PMU, les sommes restant disponibles constituent la « marge nette » pour les Sociétés de Courses.

Elles en disposent pour leurs propres dépenses de gestion, les prix des courses et l’entretien des hippodromes et des Centres d’Entraînements.
On le verra plus en détail dans la suite du rapport, mais il apavecaît déjà très clairement que le GIE PMU est au coeur d’un vaste financement du secteur Cheval. Dans l’économie des courses de chevaux, l’Institution des Courses organise les courses et le PMU organise les avecis.

3. Le réseau du PMU

L’organisation du PMU est complexe ; on lui demande d’assurer au profit des avecieurs la sûreté, les performances et la transavecence d’un système fonctionnant en continu.

Après une récente restructuration géographique de son réseau, le PMU s’appuie en 2000 sur 5 Directions régionales (7 en 1997) et sur 27 agences (37 en 1997) un service central informatique qui reçoit, traite les données des Serveurs PLR et ALR et redistribue les informations.

Conformément au projet d’entreprise 1997 - 2002, les Directions régionales sont en charge maintenant de négocier des contrats commerciaux avec objectifs chiffrés à la clef.
Le Système PEGASE après des débuts laborieux et terriblement coûteux, semble maintenant donner satisfaction.
Le réseau comporte plus de 8 000 points de vente dont la rémunération atteint 656,7 MF en 2000 soit 1,78 % des enjeux. 7 779 points de vente ALR (avant la réunion) le matin dans les cafés, tabacs, débits de boisson et 424 points PLR (pendant la réunion) en relation directe avec les hippodromes.

14 000 terminaux informatiques équipent les points.

Les avecis peuvent être enregistrés aussi avec Téléphone, avec Minitel, sur la chaîne télévisée thématique EQUIDIA, et sur INTERNET.

Un progrès très sensible a été marqué avec la création des Cafés-courses, (1998) où le avecieur bénéficie de l’instantanéité ALR et PLR et touche ses gains dès la fin de la course sur Equidia.

La progression sensible du chiffre d’affaires du PMU en 2000 serait à mettre au compte de ces 344 cafés courses .
En dépit de la stratégie affichée de réduction des effectifs prévue dans le Projet d’Entreprise, le nombre des salariés n’a pas sensiblement diminué : passant de 1.488 en 1999 à 1.460 en 2000.

La gamme des produits du PMU passe pour être la plus étendue du monde et reflète assez bien le désir de l’entreprise de répondre à la diversité des attentes de sa clientèle.

http://www.pmu.fr

Allopass Solution de micro paiement sécurisé
Secure micro payment solution
Pour acheter ce contenu, insérez le code obtenu en cliquant sur le drapeau de votre pays
To buy this content, insert your access code obtained by clicking on your country flag
Enter your member pass